English
Spanish

Le blog des éditions Ôvilorôi

Équilibrage Énergétique

Yann Lipnick | 31 janvier 20 | Bioénergie

 

L’équilibrage énergétique selon Yann Lipnick

L’équilibrage énergétique pourrait se définir comme un ensemble de méthodes pouvant, en accord avec le désir conscient des individus, complémenter et soutenir énergétiquement les processus de guérison mis en œuvre par la médecine officielle dans le cas de maladies traitées ou renforcer, de manière préventive, l’équilibre santé physique et psychique de tout un chacun. Rappelons, qu’en aucun cas, ces pratiques que nous pourrions qualifier de « bien-être », ne pourraient se substituer à l’exercice de la médecine officielle, seule habilitée à traiter les maladies.

Une méthode quantique

Ces méthodes ont été mises au point après de nombreuses années de recherches, d’applications et d’observations répétées sur les réactions du (ou plutôt des) corps, ses fantastiques capacités, ses nombreux systèmes méconnus, réalisées par un groupe de chercheurs dirigés par Yann Lipnick. Ce dernier se définit comme un « anthropologue des mondes invisibles » : comprenez les multiples dimensions où la vie se manifeste à des fréquences bien plus subtiles que celle permettant la matérialisation que nous connaissons, analysée par toutes les sciences, physique, chimie, etc.

Il serait difficile ici de résumer l’étendue de ses travaux, objet de plusieurs ouvrages majeurs sur le corps humain et ses merveilleuses capacités d’une part, la géobiologie et l’étude des différentes hiérarchies à l’œuvre dans les mondes subtils d’autre part, mais précisons toutefois que la mise au point de méthodes de communication fiables avec ces présences, sur la base du clair ressenti, a permis à ce savoir d’émerger de façon pratique, concrète, en dehors des dogmes et de la croyance, de telle manière que quiconque maîtrise le clair ressenti et ce mode de communication puisse le vérifier.

Bien évidemment et malheureusement, nous ne pouvons à l’heure actuelle, corroborer à l’aide d’instruments de mesure, les phénomènes observés, répertoriés qui relèveraient de la physique quantique mais pour autant, nous n’en pouvons nier les effets lesquels, se vérifient aisément sur les bénéficiaires d’un équilibrage énergétique, selon des méthodes de mesure spécifique au corps humain et maîtrisées par les pratiquants, mais aussi selon les dires des personnes traitées et leur environnement.

Ce champ des possibles, exploré depuis des siècles et de manière empirique par diverses écoles de médecine holistique et les guérisseurs… a été également abordé

au cours du 20e siècle par des chercheurs en biophysique, bioénergie, médecins… dont les plus connus sont Albert Popp (citons ses travaux sur  la “communication cellulaire” via les émissions de biophotons), Jacques Benvéniste (médecin et immunologiste français, chercheur controversé à l’époque pour ses travaux sur la mémoire de l’eau) mais également Deepak Chopra, médecin, spiritualiste, maintes fois récompensé  et précurseur en ceci qu’il établit une relation entre la mécanique quantique et les processus de guérison.

 « La guérison quantique, dit-il, est la capacité d'un mode de conscience (l'esprit) de corriger les erreurs commises dans un autre mode de conscience (le corps)". Le point zéro étant cet "espace" en nous, ce silence éternel, cette paix absolue, où toute inversion est possible… ».

Nous voyons que rentre ici en ligne de compte l’impact de l’esprit, en tant que mode de conscience, sur une autre réalité pouvant être altérée par diverses causes.

Le corps ou… les corps

À ce niveau, Il est opportun de rappeler et de compléter les distinctions sur la composition des corps exprimées par les différentes traditions.  Le corps humain est en effet plus que ce que nous croyons puisqu’un individu s’exprime au travers du corps physique et de multiples corps subtils  constituant une unité parfaite et indissociable.

Les anciens le savaient, les orientaux l’ont intégrée à leur mode de vie, notre civilisation occidentale a choisi de l’oublier… Ce savoir souvent élitiste dans le passé est donc en train d’être redécouvert dans la modernité et sous l’éclairage des recherches menées en physique quantique.

À l’instar des traditions, Yann Lipnick distingue les corps de la personnalité comprenant le corps physique, le corps éthérique, le corps astral (ou corps des sentiments), le corps mental, puis les corps spirituels composés du corps causal (en lien avec le corps mental), le corps bouddhique (en lien avec le corps astral) et le corps atmique (en lien avec les corps physique et éthérique). Cependant, il distingue également des corps supérieurs, que nous intégrons progressivement au fur et à mesure de notre évolution spirituelle et qui nous donnent accès à des capacités considérables.

Tous ces corps vibrent à des fréquences différentes et de plus en plus subtiles. En somme,  l’être vivant est une entité vibratoire complexe que nous pouvons considérer comme une forme énergétique en perpétuelle interaction.

Et tous ces corps, ensemble, présentent une capacité d’auto guérison et d’auto régulation infinie, en partie grâce à de multiples systèmes internes, identifiés, possédant des capacités intrinsèques permettant d’arriver à l’équilibre d’une part et de progresser inévitablement sur la voie spirituelle d’autre part. Rien n’est séparé. Tout est unité, relié et en mouvement.  

Dans un tel contexte, il semblerait donc illusoire de vouloir traiter une zone durablement sans tenir compte de l’équilibre de l’ensemble et des relations entre le corps, l’esprit et l’environnement.

Les causes de perturbations

Car l’équilibre de l’ensemble peut être grandement perturbé par des causes extérieures ou bien relevant de nos propres choix inappropriés, en contradiction avec les lois de la Création (eh oui, elles existent bel et bien) ou contraires à notre plénitude. Et en effet, il a été observé que la maladie apparait  le plus souvent lorsque l’individu restant sourd aux multiples signaux de sa psyché, ou ne sachant les interpréter, ne modifie en rien ses conditions de vie ou son comportement, se  portant ainsi préjudice. Son âme peut être en souffrance et s’exprime au travers du corps physique.

Mais il faut également remarquer que ces souffrances peuvent aussi avoir traversé le temps et provenir soit de mémoires familiales ou collectives, soit de vies passées dont les blocages sont enregistrés dans les corps spirituels lesquels perdurent au-delà du décès.

 Les causes des déséquilibres énergétiques avant même l’apparition des maladies sont innombrables : les « chercheurs »  en équilibrage énergétique en ont identifié un très grand nombre et mis au point un protocole de soins, notamment à partir des systèmes du corps humain…

Parmi ces causes, citons pour exemple : mémoires négatives ou traumatiques, hérédité, blessures, mémoires de maladies, sentiments et pensées erronées, toxiques, chemin de vie insatisfaisant, peurs, blocages divers, pollution des chakras ou des systèmes, etc… la plupart du temps, ces causes qui génèrent des tensions considérables gisent dans notre inconscient et il va falloir aller les débusquer en douceur, sans manipulation ni contrainte d’aucune sorte.

La méthode de Yann Lipnick

Ici se révèlent toute l’originalité et la puissance de la méthode développée par Yann Lipnick, synthétisant ses recherches sur la répartition dans nos différents niveaux de conscience des différentes composantes du corps humain et des nuisances pouvant les affecter d’une part et sur la maîtrise du clair ressenti d’autre part.  Le praticien en équilibrage énergétique formé à ses méthodes, mais aussi nécessairement en état de conscience affinée est alors en mesure d’effectuer un diagnostic précis et de définir un protocole personnalisé parfaitement adapté au cas étudié.

Il a pour vocation d’apporter un complément d’aide à la compréhension et à l’appréhension des causes des désordres, permettant ainsi de libérer le corps des « nœuds » énergétiques bloquant la capacité d’auto guérison. Ses facultés développées au cours de sa formation lui permettent de mettre en place des processus libératoires stimulant la circulation énergétique et élevant la fréquence vibratoire de l’être en souffrance, de dissoudre les blocages générant mal-être physique ou psychique.

Cette source jaillissante d’énergie stimule en profondeur le système immunitaire, les mécanismes d’autorégulation et de régénération des cellules. L’être qui la reçoit, se sent libéré, plus léger, en état de complétude.

Car l’effet d’un équilibrage énergétique est de préserver ou retrouver les conditions favorisant un état de santé optimum, mais aussi de permettre le retour à l’unité de l’être, d’introduire cet espace de liberté, de fluidité où l’âme se retrouve en harmonie avec le corps et avec son environnement. Il suffit d’ailleurs de contempler le visage rajeuni, détendu, paisible, souriant d’une personne après une séance approfondie d’équilibrage pour en mesurer les bienfaits.

 

À quelle fréquence et pour qui ? 

Parfois, une seule séance suffit pour déclencher la prise de conscience qui permettra à la personne de s’affranchir de ce qui la bloque dans son développement. Le plus souvent, surtout s’il s’agit de causes anciennes ou très enfouies, plusieurs séances mais rarement au-delà de trois ou quatre, s’avèrent nécessaires pour installer la libération au cœur de la conscience et lui permettre de retrouver son entièreté, son autonomie et sa capacité de décision, dans la joie et l’harmonie.

Ces soins alternatifs et tout en douceur, qui accompagnent merveilleusement les thérapies dispensées par la médecine officielle, s’adaptent à toute personne sans distinction d’âge, des mineurs accompagnés par leurs parents, aux personnes âgées et sont, bien sûr, adaptées pour les femmes enceintes. Ils ne nécessitent aucune manipulation ni déshabillage.

Ils sont également très efficaces sur les animaux.

  • Citons la maîtrise du clair ressenti, la radiesthésie, appliquées sur des biomètres complexes, les vérifications croisées…
  • Parmi les procédés libératoires utilisés : il faut savoir que le cœur a un champ d’énergie électromagnétique 5.000 fois supérieur à celui du cerveau et ce champ peut être mesuré avec un magnétomètre jusqu’à 3 m au-delà du corps... Une des spécificités du praticien d’équilibrage énergétique selon la méthode de Yann Lipnick est d'utiliser ce champ pour élever la puissance vibratoire en neutralisant tout ce qui empêche une libre circulation de l’énergie...
crédit photos :  123RF


< Câlin c'est une attention d'AmourMeilleurs voeux 2020 ! >