Une apiculture chamanique

réveil de la natureLe printemps, première saison de l’année !

C’est la saison du réveil de la nature, Les fleurs et le nectar refont leur apparition. C’est aussi la saison des amours chez les oiseaux, et pour tout le monde, une période particulièrement euphorique. Aux premières fleurs, les abeilles sortent de leur ruche ; c’est la pleine période de l’essaimage. La diminution de leurs colonies menace toute la planète puisque les abeilles butineuses pollinisent 80 % des plantes à fleurs. Ce sont elles qui permettent la reproduction botanique et la culture de nombreux fruits et légumes.

abeille pollinisateur

Pour cela, nous devons agir à la fois sur le maintien de la biodiversité végétale qui leur offre une alimentation variée, et ne pas utiliser les pesticides car il est important de comprendre et de prendre conscience que ces produits affaiblissent les défenses des abeilles et provoquent leur mortalité.

D’ailleurs pour aider et renforcer les abeilles, certains apiculteurs utilisent la géobiologie et la bioénergie pour éliminer certaines sources de pollution énergétique.

Un miel précieux

L’apiculteur Thierry Cazemage a suivi l’enseignement de Yann Lipnick et a développé sa communication avec les abeilles. Il s’est laissé inspirer et guider par les abeilles. Suite aux grosses mortalités de ces dernières années il a orienté ses 20 hectares essentiellement pour l’abeille. Il a mis en place un rucher circulaire de géométrie sacrée qui comporte douze emplacements de ruches sur lesquels il intervient en géobiologie pour harmoniser et équilibrer le périmètre de butinage des abeilles.

rucher-circulaire-apitherapie

La surface du « cercle », de 4 ha environ, est consacrée à une agriculture d’expérimentation toujours pour l’abeille. Et toutes ses parcelles respectent une géométrie conforme à la cellule d’abeille. Sur les plus grandes parcelles du pourtour, 3 sont en permaculture, 3 en légumineuses, 3 en cultures diverses avec des fleurs pour les abeilles et les 3 dernières en lande, bien sûr il y a les fruitiers. Thierry utilise également la bioénergie et des soins d’équilibrage énergétique pour accompagner les abeilles tout au long de l’année et mesurer la qualité et la vibration de leurs miels.

Grâce à l’enseignement reçu des abeilles, à la géobiologie et à la bioénergie, Thierry Cazemage nous propose des miels « précieux ».

Accéder aux vibrations d’amour des abeilles

Ces miels « précieux » sont un véritable trésor « d’amour » offert par le royaume des abeilles ! Ils contiennent les vibrations subtiles d’un fabuleux travail qui consiste à prélever le nectar des fleurs, véritable « sécrétion d’amour » des plantes. Ce nectar est transformé dans la ruche pour devenir du miel. Thierry récolte, avec l’accord des abeilles, le miel qu’il extrait selon un rituel et met en pot dans un espace sacré défini afin que les vibrations d’amour y soient préservées.

Ces miels précieux ont été programmés pour agir sur les plans subtils afin qu’ils s’adaptent à chaque personne et harmonisent les différents corps énergétiques. Pour Thierry il est important que chacun découvre les vertus thérapeutiques qui s’ajustent à ses propres besoins énergétiques.

C’est une apiculture en conscience, à l’écoute et dans l’ouverture totale du cœur avec l’abeille.

STOP à l’exploitation du vivant, OUI à la cocréation avec le vivant.

Pour en savoir plus sur l’apithérapie : retrouvez Thierry sur https://www.loasisdesabeilles.fr/
Livre de Géobiologie de Yann Lipnick : http://shop.oviloroi.com/index.php/livre/geobiologie-detail
Télécharger le symbole de connexion des abeilles à vénus
Autres articles complémentaires à lire :

 

crédits photos : 123RF/Elena Volkova et 123RF/Jozsef Demeter  et Thierry Cazemage

 

 

Imprimer cet article

Les commentaires sont fermés